vendredi 15 décembre 2017

Mieux comprendre la chirurgie du vagin

chirurgie intime tunisie

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la vaginoplastie, parfois appelée réparation ou rajeunissement du vagin. Ces termes désignent une chirurgie visant à réparer les dégâts causés par l'accouchement. Il est important de comprendre comment le problème se manifeste et affecte la vie au quotidien : lorsque les femmes concernées évoquent le problème, elles parlent de relâchement du vagin, de sensations changées après la naissance de leur enfant ou de manque de satisfaction lors des rapports sexuels.

Qu'est-ce que la vaginoplastie et qui peut en bénéficier ?

Beaucoup ne comprennent pas ce que le terme vaginoplastie veut dire. On peut le traduire simplement par remise en tension du vagin. Attention toutefois, cette intervention n'est pas un remède au dysfonctionnement sexuel. C'est une méthode permettant d'améliorer la fonction sexuelle, mais les femmes qui ne ressentent pas le besoin de rapport sexuel ou qui démontrent d'autres problèmes psychologiques inhibiteurs ne sont pas éligibles à la vaginoplastie.

Cette chirurgie consiste à corriger la distension des muscles du vagin qui peut faire suite à l'accouchement, elle s'adresse donc principalement aux mères ayant eu plusieurs enfants et permet de restaurer le tonus des muscles du vagin, ce qui offre aux patientes un meilleur contrôle.

Candidates à la vaginoplastie

vaginoplastie tunisie

Il s'agit généralement de femmes plus âgées que les patientes de la labiaplastie (intervention qui consiste à réduire la taille des lèvres génitales externes), la vaginoplastie et la labiaplastie sont toutefois fréquemment pratiquées en même temps. Les raisons qui motivent les patientes à demander la vaginoplastie sont des problèmes qui surviennent après la grossesse causés par un accouchement difficile dû à la grande taille de l'enfant ou à une prédisposition des tissus. Cette prédisposition se traduit par une distension des tissus du vagin, un prolapsus et une incontinence accentués durant l'accouchement tandis que d'autres patientes non-prédisposées n'ont pas ou peu de difficultés de ce côté-ci. Le vieillissement peut aussi jouer un rôle majeur : l'accouchement tardif peut en effet traumatiser davantage les tissus et les structures de soutien. En somme, le vagin et ses muscles sont fortement étirés durant l'accouchement et ne retrouvent quasiment jamais leur état d'origine par la suite.

Labiaplastie, vaginoplastie, que choisir ?

Afin de choisir la bonne intervention, il faut comprendre leur but. La chirurgie réparatrice améliore la fonction d'une partie du corps tandis que la chirurgie esthétique change l'esthétique d'une zone choisie. La rhinoplastie peut par exemple être employée pour aider le patient à mieux respirer par le nez ou pour embellir l'apparence de son nez. C'est une distinction essentielle puisque la chirurgie intime peut traiter un problème de fonction tel que l'incontinence ou corriger l'apparence de la zone génitale dans les cas d'hyperplasie des petites lèvres par exemple. Bien que la labiaplastie puisse corriger une imperfection présente depuis la naissance, on considère que c'est une chirurgie esthétique tandis que la vaginoplastie a pour but de réparer la fonction du vagin.

0 commentaires: