mercredi 23 août 2017

Attention : les dents manquantes changent la forme votre visage

Des changements s'opèrent dans la dentition lorsqu'une ou plusieurs dents manquent, ceux-ci sont pour la plupart indésirables. Vous allez voir pourquoi il est impératif de combler ce manque.

Résorption osseuse

Lorsque les dents sont retirées de la mâchoire, l'os qui soutien les dents a tendance à rétrécir avec le temps. Ce processus est appelé résorption osseuse et c'est une conséquence naturelle du manque de stimulation de l'os par les forces exercées par les dents. La résorption de l'os alvéolaire (os qui soutient les dents) commence pratiquement dès le moment du retrait de la dent et s'opère progressivement avec le temps. L'os perd de sa longueur et de sa largeur à cause de cette résorption.

Lorsque plusieurs dents manquent, avec ou sans prothèses pour les remplacer, une perte osseuse importante peut survenir. Cela entraîne parfois des difficultés à porter un dentier puisqu'il devient impossible de stabiliser la prothèse dentaire de manière adéquate. À certains endroits de la bouche, la perte de volume de l'os peut devenir visible à l’œil nu et inesthétique. Avec la résorption de l'os, la gencive qui le couvre rétrécit également, ce qui crée une dépression pouvant être disgracieuse et participer à l'accumulation de nourriture sous les dents voisines.

Migration dentaire

La perte d'une ou de deux dents à un même endroit de la dentition peut mener à la migration des dents voisines : les dents adjacentes vont effet se 'pencher' vers l'espace vide où les dents manquent. De la même manière, la perte d'une dent ou de plusieurs dents peut mener au décalage des dents opposées qui vont 'descendre' vers l'espace vacant de la dentition.


De manière générale, nos dents ont constamment tendance à se déplacer vers l'avant de la bouche et vers la mâchoire opposée à moins qu'elles ne soient arrêtées par un obstacle (généralement, les dents adjacentes et opposées sont toujours là pour empêcher ce déplacement). La perte de dents permet à ce phénomène de s'opérer librement. Lorsque les dents migrent, des écarts de hauteur et de forment dans les tissus de la gencive et prédisposent les dents voisines aux maladies parodontales et aux caries causées par l'accumulation de nourriture, de plaque dentaire et par la difficulté à nettoyer ces zones. La migration dentaire peut également avoir des méfaits sur l'occlusion dentaire ainsi que sur l'esthétique du visage et du sourire.

L'implant dentaire : votre meilleure arme contre la résorption osseuse

L'implant dentaire est la prothèse dentaire qui se rapproche le plus d'une dent naturelle, il permet de réduire la charge des autres dents en offrant un soutien et une fixation indépendants aux couronnes, aux bridges et aux dentiers. L'implant préserve les tissus naturels des dents voisines en évitant leur réduction pour la mise en place d'un bridge conventionnel. Les implants dentaires préservent l'os, ils diminuent sensiblement la résorption osseuse et sa détérioration qui peuvent résulter en une diminution de la taille de la mâchoire. Les données à long-terme suggèrent que les implants durent bien plus longtemps que les restaurations dentaires conventionnelles et qu'ils permettent de mieux mâcher et articuler pour la plupart des patients.

0 commentaires: