lundi 13 mars 2017

Le relâchement cutané : une composante importante de la chirurgie esthétique

Lorsque l'on parle de chirurgie esthétique, un terme souvent employé est le 'relâchement cutané', celui-ci est défini comme un état relâché de la peau. Les facteurs qui contribuent à ce relâchement diminuent les quantités de collagène et d'élastine de la peau. Le degré de tension ou de relâchement de la peau est un facteur important pour la 'réaction' du corps à certaines interventions de chirurgie esthétique, il est donc important de savoir de quoi il s'agit.

Pourquoi l'état de la peau est-il important ?

Des facteurs tels que l'exposition au soleil, le tabagisme et le vieillissement contribuent à diminuer la capacité de la peau à adhérer à la forme du muscle (ou de la graisse) sous-jacent. Perdre de la graisse a beau être satisfaisant, si la peau se relâche et qu'elle ne se conforme pas à la nouvelle forme du corps, le résultat ne sera pas toujours satisfaisant. Le relâchement de la peau sera donc abordé en consultation si le patient est concerné avant l'intervention. 

En plus du relâchement de la peau, la texture et le tonus de la peau comptent pour la réponse du corps aux traitements chirurgicaux et non-invasifs. Les gens envisagent par exemple souvent le lifting du visage sans vraiment penser à ce qu'il se passe au niveau de leur peau. Il existe trois éléments permettant d'effectuer un bon diagnostic de l'état de la peau : la texture, l'hydratation et le relâchement.

Traiter le vrai problème

L'une des erreurs fréquentes des patients est de demander une liposuccion lorsqu'un relâchement de la peau est en le véritable problème. La liposuccion ne remettra pas cette peau excédentaire en tension. Si un relâchement cutané est effectivement le problème, il faudra envisager l'excision chirurgicale de la peau en surplus; autrement dit une forme de lifting telle que l'abdominoplastie, le lifting du visage ou des cuisses. Les personnes qui ne veulent pas subir de chirurgie pourront éventuellement se tourner vers des traitements de médecine esthétique, cependant il ne faut pas s'attendre à des résultats similaires.

0 commentaires: