samedi 14 janvier 2017

Gynécomastie : causes et traitements

La gynécomastie est un élargissement bénin des seins chez l'homme (généralement des deux seins mais qui peut parfois se limiter à l'un des deux seins) qui résulte en une prolifération de la composante glandulaire du sein. Cliniquement définie par la présence d'une masse ferme s'étendant de manière concentrique autour du complexe aréole / mamelon, la gynécomastie doit être différenciée de la pseudogynécomastie (gynécomastie graisseuse) qui est caractérisée par l'accumulation de graisse au niveaux des seins et non le développement anormal de la glande mammaire. Généralement, aucun traitement n'est requis pour la gynécomastie physiologique. La gynécomastie pubertaire se résout spontanément en une période variant de quelques semaines à 3 ans chez environ 90% des patients. Les seins excédant 4 cm de diamètre ne régressent toutefois pas toujours entièrement.

Identifier et traiter la cause sous-jacente de la pathologie allège souvent la gynécomastie. Si l'hypogonadisme (primaire ou secondaire) en est la cause, la thérapie de testostérone parentérale ou transdermique sera utilisée. 

Gynécomastie
Pour les patients présentant une gynécomastie idiopathique ou résiduelle après le traitement de la cause primaire, un traitement médical ou chirurgical peut être envisagé. Un facteur majeur qui devrait influencer le choix initial de traitement est la durée de la pathologie. Il est effet peu probable qu'un traitement médical réussira à produire une régression significative à un stade fibreux avancé (durée de 12 mois ou plus) de la gynécomastie, c'est pourquoi il est préférable de recourir à un traitement médical très tôt après l'apparition de la pathologie.

Traitement chirurgical

La réduction mammaire est indiquée chez des patients qui présentent une gynécomastie sévère ou de longue durée, mais aussi chez des patients n'ayant pas obtenu de résultats en suivant le traitement médical. Une chirurgie plastique plus étendue peut aussi être nécessaire pour des patients dont la gynécomastie est marquée ou qui présentent un relâchement important des tissus des seins faisant suite à un amaigrissement. Si la chirurgie est nécessaire dans les cas de gynécomasties graisseuses, l'emploi de la liposuccion est justifié.

0 commentaires: