mercredi 21 décembre 2016

L'obésité affecte votre fertilité


Vous connaissez certainement les dangers de l'obésité : maladies cardiovasculaires, diabète et maladies articulaires. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que le surpoids réduit vos chances de devenir mère. L'obésité a un certain nombre d'effets négatifs sur la fertilité, et sur celle de votre conjoint également. Discutez avec votre médecin pour connaitre vos options d'amaigrissement (programmes diététiques, chirurgie de l'obésité, etc.), et commencez déjà par incorporer le sport et l'alimentation équilibrée dans votre vie quotidienne.

Hormones

Lorsque l'indice de masse corporelle dépasse la tranche 'surpoids' (IMC situé entre 25 et 30) et atteint un chiffre supérieur à 30 (obésité), des changements hormonaux peuvent se produire dans le corps. Lorsque les niveaux d'hormones changent, les chances de concevoir s'amoindrissent.

Résistance à l'insuline

Le déséquilibre hormonal engendré par l'obésité mène souvent à une résistance à l'insuline. Celle-ci présente un risque majeur d'apparition du diabète, mais elle affecte aussi la fertilité ainsi que les cycles menstruels. La résistance à l'insuline peut mener à l'anovulation; le corps ne produira pas les ovocytes correctement.

Grossesse

Qu'il s'agisse d'une conception naturelle ou in-vitro, l'obésité complique le processus, elle augmente aussi les risques de fausse-couche. Le problème peut provenir du fait que le corps produit des ovocytes de mauvaise qualité ou des problèmes hormonaux cités précédemment.

Fertilité du conjoint

Bien que l'on parle beaucoup de l'infertilité des femmes liée à l'obésité, cette dernière affecte les hommes également. Chez les hommes, l'obésité mène à une baisse du taux de testostérone, qui mène à l'infertilité. De plus, la dysfonction érectile se produit en plus grand nombre chez les hommes obèses.

La solution : perdre du poids

Si tous les problèmes cités précédemment vous effrayent, n'ayez crainte, il est toujours possible d'améliorer vos chances de succès en perdant du poids. En maigrissant, les déséquilibres hormonaux et autres effets de l'obésité commenceront à décroître.

0 commentaires: