lundi 28 novembre 2016

Les cicatrices vues du plus près

Les chirurgiens esthétiques jouent un rôle important dans la prévention et le traitement des cicatrices hypertrophiques faisant suite à une opération, un trauma, une brûlure ou un infection.
Cicatrices
Les estimations indiquent que chaque année, environ 100 millions d'individus développent ce type de cicatrice suite à une chirurgie ou un trauma. Parmi eux, 15% présentent des cicatrices proéminentes ou ayant un aspect déplaisant. Ces dernières peuvent être une source majeure de mécontentement après une intervention à but purement esthétique comme une chirurgie esthétique des seins par exemple. Une étude récente révèle que 91% des patients ayant subi une intervention chirurgicale de routine apprécieraient une amélioration, quelle qu'elle soit, de leur cicatrice. Estetika Tour vous propose un traitement adapté, consultez la page prix et tarifs de chirurgie esthétique pour en savoir plus.
Une cicatrice hypertrophique va avoir des conséquences physiques, psychologiques et sociales. Les symptômes physiques sont les suivants :
  • • Démangeaisons
  • • Raideurs
  • • Sensibilité
  • • Douleurs

Quant aux conséquences psychosociales, elles incluent :
  • • La diminution de l'estime de soi
  • • La stigmatisation
  • • La perturbation des activités quotidiennes
  • • L'anxiété
  • • La dépression

Il existe une large variété de cicatrices cutanées : linaires, surélevées et larges (cicatrices appelées hypertrophiques) et chéloïdes. Les cicatrices hypertrophiques se limitent au périmètre de la lésion et peuvent régresser avec le temps. Elles peuvent être classifiées comme étant linéaires ou étendues, le premier type résultant généralement d'une chirurgie ou d'un trauma et le second faisant généralement suite à une brûlure, à un trauma important des tissus mous et / ou à une infection. Les chéloïdes consistent en un 'excès de cicatrisation' qui s'étend au-delà du périmètre de la lésion. Celles-ci ne régressent pas spontanément et réapparaissent souvent après avoir été excisées, c'est pourquoi la correction chirurgicale de ce type de cicatrice devra être suivie d'un traitement complémentaire.

Traitements

Il existe de nombreux traitements des cicatrices hypertrophiques et chéloïdes, ceux-ci permettent de corriger l'aspect de la cicatrice ou d'empêcher un cicatrisation excessive :
  • • Thérapie par compression
  • • Feuilles et gels de silicone
  • • Injection de corticostéroïdes
  • • Excision chirurgicale
  • • Thérapie au laser

Dans les cas d'hypertrophies sévères, seule l'excision chirurgicale des tissus excédentaires pourra corriger l'aspect de la cicatrice, pour les autres cas de figure, un large éventail de traitements est disponible.

0 commentaires: