mercredi 29 juin 2016

La chirurgie intime de la femme : se réapproprier son corps

Chirurgie intime pour les femmes

Pour les femmes, la chirurgie des parties intimes consiste la plupart du temps en une labiaplastie qui corrige les anomalies de forme, de taille ou de symétrie des petites lèvres génitales.

Chirurgie intime de la femme

Qu’est-ce que la labiaplastie ?

La labiaplastie est une chirurgie destinée à réduire ou à remodeler les lèvres génitales situées à l’extérieur du vagin (petites lèvres). Celles-ci couvrent l’entrée du vagin, leur taille et leur forme varie d’une femme à l’autre. La décision de réaliser une labiaplastie est très personnelle, cette intervention est souvent employée pour embellir l’apparence des parties intimes de la femme, mais aussi pour avoir plus de confort lors des rapports sexuels ou de la pratique d’un sport et améliorer la confiance en soi.

L’intervention est relativement simple et produit des résultats permanents bien-entendu. Elle dure entre 1 et 2 heures durant lesquelles la patiente sera sous anesthésie générale ou locale. Le chirurgien procédera à un retrait des excès de peau des lèvres pour créer la taille et la forme désirées avant de suturer les incisions. En moyenne, la convalescence dure quelques jours (entre 2 et 3). Il est déconseillé d’effectuer toute activité sportive ou sexuelle durant les 3 à 6 semaines qui suivent l’opération.

Autres chirurgies intimes

L’intervention la plus fréquemment demandée est la labiaplastie, cependant il existe une solution à chaque problème :
  • Vaginoplastie : cette chirurgie est conçue pour retendre les muscles du vagin qui ont étés distendus lors de l’accouchement.
  • Hyménoplastie : cette chirurgie permet à la femme de restaurer son hymen.
  • Labiaplastie d’augmentation : des tissus graisseux peuvent être prélevés dans le but de donner du volume aux lèvres génitales et ainsi améliorer leur aspect. Le principe est similaire à celui employé lors d’un lipofilling des seins.
Le traitement idéal sera déterminé à la suite d’un entretien entre la patiente et son chirurgien.

0 commentaires: