vendredi 27 mai 2016

Quelles sont les douleurs ressenties après une chirurgie esthétique ?

Lorsque vous envisagez de subir une chirurgie esthétique, une chose pouvant être difficile à imaginer est la douleur ressentie. Voici un bref aperçu des douleurs provoquées par différentes interventions de chirurgie esthétique. 

Douleurs légères

La rhinoplastie cause des douleurs postopératoires légères. Même lorsque les os sont cassés ou rabotés durant l’intervention, la plupart des patients sont contentés par les antidouleurs classiques. La plupart des autres chirurgies du visage provoquent également des douleurs postopératoires légères. 

La chirurgie mammaire provoque aussi des douleurs légères pour la plupart des patients. Ceux-ci ne peuvent pas lever les bras plus haut que la tête ni porter de charges pendant quelques jours après l’opération. Les femmes rapportent souvent que l’augmentation des seins, le lifting mammaire et même la réduction mammaire est moins douloureuse qu’elles ne le pensaient. Il existe peut-être une exception : l’implantation mammaire rétro-musculaire pouvant parfois causer des douleurs plus importantes (souvent employée de nos jours).

Le lifting des bras ne pose généralement pas de problème en termes de douleurs postopératoires. Bien que l’incision située entre le coude et l’aisselle puisse rendre le mouvement des bras difficile pendant quelques temps, l’intervention en elle-même ne s’étend pas aux tissus sous-jacents de la peau plus sensibles.

Douleurs modérées

Lorsque les implants sont placés sous le muscle pectoral, les patients rapportent de manière générale des douleurs plus importantes que celles ressenties lorsque l’implant est placé devant le muscle. Bien-entendu le fait d’implanter la prothèse sous le muscle en fait une technique plus invasive, cependant, les chirurgiens préfèrent souvent cette méthode afin d’obtenir des résultats naturels. 

L’abdominoplastie est souvent caractérisée par des douleurs modérées. C’est aussi une opération plus invasive que beaucoup d’autres puisque le chirurgien qui opère devra parfois remettre en tension les muscles abdominaux, exciser une surface de peau et éventuellement pratiquer une liposuccion.

La liposuccion provoque des douleurs modérées, cela va en réalité en grande partie dépendre du volume de graisse retiré. Plus ce volume est important, plus les douleurs à prévoir seront importantes.

Le lifting des cuisses ; intervention qui vise à corriger le relâchement de la peau au niveau de l’intérieur et/ou de l’extérieur des cuisses, peut aussi causer des douleurs modérées. Cela s’explique par le fait qu’une liposuccion est souvent couplée à l’opération et que marcher, s’asseoir et même s’allonger peut être difficile pendant la guérison. 

Parmi les interventions qui requièrent parfois des antidouleurs plus puissants, on compte le lifting du front ainsi que le retrait des excédents cutanés (body-lift souvent couplé à une brachioplastie et un lifting des cuisses) chez les patients de la chirurgie bariatrique ayant considérablement maigris.

0 commentaires: