jeudi 19 mai 2016

Chirurgie de l'obésité : quels sont les bénéfices d'un bypass gastrique ?


Il existe deux manières de réaliser un bypass gastrique : la technique Roux-En-Y ou à l’aide d’une laparoscopie. Le bypass gastrique est une technique éprouvée qui est utilisée tous les jours à travers le monde. Les résultats de cette opération ont été étudiés, il est en est de même pour ses risques et ses bénéfices. Il s’agit d’une des meilleures méthodes chirurgicales d’amaigrissement et elle devrait être envisagée par toutes les personnes qui luttent contre d’obésité.

Bénéfices d'un bypass gastrique :

Le bypass est historiquement la chirurgie bariatrique la plus populaire ; il s’agit véritablement d’une valeur sûre, voici pourquoi :

  • - Vous perdrez du poids. En moyenne, les patients perdent 70% de leur excès de poids dans les 18 mois qui suivent l’opération.
  • - Vous ne pourrez plus manger de gros repas (restriction engendrée par la taille de l’estomac réduite).
  • - Vous pouvez traiter définitivement un diabète de type 2.
  • - Les médicaments que vous prenez pour l’hypertension et le cholestérol ne seront plus nécessaires.
  • - Vos hormones s’ajusteront du fait de la perte de poids, augmentant ainsi votre taux de testostérone et améliorant votre métabolisme.
  • - Succès de la perte de poids à long terme : la majorité des études montrent que 90% des patients tiennent au bas mot 50% de leur excès de poids à l’écart après la chirurgie.

Une fois que vous perdez du poids et que vous n’avez plus besoin de vos médicaments, il est infiniment plus facile de faire de l’exercice, de marcher, d’être actif en somme. Si vous arrivez à implémenter le sport ainsi qu’un régime alimentaire sain dans votre routine quotidienne, vous perdrez bien plus que les chiffres moyens cités précédemment.
Il est aussi important de noter que vous aurez plus d’énergie, plus de confiance et vous vous sentirez mieux après l’opération. Ces bénéfices sont complexes à mesurer, mais 95% des patients rapportent une qualité de vie améliorée seulement 1 an après la chirurgie.

0 commentaires: