mardi 26 août 2014

Tout savoir sur la brachioplastie

Le bras est l'un des organes les plus fonctionnels. Avec l'âge ou suite à une perte de poids,  on se retrouve souvent avec un excès de peau et de graisse sur la face interne du bras ce qui peut s'avérer gênant notamment l’été ou  lorsqu'on porte des vêtements ajustés.

Pour retrouver des bras fermes et sexy, un lifting du bras appelé brachioplastie est parfois nécessaire afin de raffermir efficacement la peau du haut des bras. Découvrons ensemble les spécificités de cette chirurgie esthétique.

Avant l’intervention

Une première consultation avec le chirurgien esthétique est nécessaire. Des examens de laboratoire sont demandés systématiquement ainsi qu’un bilan complet préopératoire est réalisé selon les prescriptions.
Un devis doit de même être remis et signé ainsi qu'un consentement éclairé. Il sera demandé d'éviter la prise d'aspirine ou d'anti-inflammatoires au moins 10 jours avant de réaliser une brachioplastie.
Un délai de 10 à 15 jours entre la première consultation et réalisation de la brachioplastie est indispensable en vue de réaliser des photographies médicales avant l'opération.

Anesthésie

Les procédures mineures de la brachioplastie sont réalisées sous anesthésie locale, mais la plupart sont effectuées sous anesthésie générale. En effet, si nécessaire, une liposuccion est effectuée en premier lieu pour retirer l'excès adipeux, dans un second lieu, le plan cutané est corrigé par une incision sur la face interne du bras, ce qui nécessite la mise en place d’un pansement pendant quelques jours.


Techniques de la brachioplastie

L'intervention de lifting des bras (brachioplastie) comporte plusisurs techniques. Pour chaque cas de figure, le chirurgien esthétique adapte une technique appropriée. Pour chacune d'elles, l'emplacement de la cicatrice ainsi que sa longueur dépendront de l'importance de la distension cutanée à corriger.
  • La brachioplastie avec incision horizontale dans l’aisselle

Il s'agit des cas rares où l'excès de peau est mineur. Le retrait du surplus cutané s'effectue alors par une petite cicatrice d'incision dissimulée dans un pli naturel de l'aisselle.
  • La brachioplastie avec incision longitudinale sur la face interne du bras

Il s'agit d’une technique classique mais la plus couramment effectuée. Il suffit en effet de retirer la peau en excès dans l'axe longitudinal et transversal de la face interne des bras.
  • La brachioplastie combinée

Cette technique est utilisée lorsque les bras du patient sont très abimés. Il suffit de combiner les deux cicatrices d’incision préalablement vues. La cicatrice a alors la forme « L » ou « T ».

Risques de la brachioplastie

Comme toute intervention, la brachioplastie est une chirurgie esthétique qui peut présenter des risques. Même rares, ils doivent être exposés dans leur ensemble par le chirurgien et l'anesthésiste lors des consultations pré-opératoires.
Les risques sont : l’enflure, des ecchymoses, des saignements, de l’infection, des cicatrices et des engourdissements.

Il est possible aussi de rencontrer quelques rares imperfections, notamment en raison d’une mauvaise cicatrisation qui pourra faire l’objet d’une retouche si le patient est d’accord.
Il est par conséquent nécessaire de choisir un chirurgien esthétique compétent, qualifié et reconnu qui assurera un suivi postopératoire garantissant ainsi un résultat à la hauteur des espérances des patients.

La brachioplastie, malgré qu’elle laisse une légère cicatrice verticale à la face interne du bras, corrige efficacement les excès cutanés et adipeux gênants et inesthétiques.
Une bonne information du patient et un contrôle régulier post-opératoire sont nécessaires au bon déroulement de l'intervention et aboutissent généralement au résultat attendu.

Si vous envisagez de faire une brachioplastie, vous pouvez la faire en Tunisie à des prix avantageux. Consultez notre agence EstetikaTour pour un devis gratuit.

Découvrez plus d'articles sur notre blog de chirurgie esthétique.

0 commentaires: