mardi 15 avril 2014

Alopécie, calvitie : Tout savoir sur la chute des cheveux et la greffe de cheveux

Les cheveux sont un critère de beauté incontestable aussi bien chez l'homme que chez la femme. C'est pourquoi les problèmes de chute de cheveux doivent être pris au sérieux. 


Face à une alopécie (perte accélérée des cheveux), et quand la calvitie commence à devenir embarrassante, la greffe de cheveux apparait comme une solution à la fois esthétique, durable et discrète.

Dans cet article nous allons commencer par comprendre le phénomène de chute de cheveux, ses causes et ses manifestations. Nous présenterons ensuite la greffe des cheveux, ses techniques et ses particularités.


1- Physiologie et anatomie d’un cheveu


Anatomie d'un cheveu
Anatomie d'un cheveu


Un cheveu humain comprend deux parties :


1- La racine, implantée dans le follicule pileux et qui se termine par une masse renflée, c’est le bulbe. On peut le remarquer lorsqu'on arrache un cheveu, il s’agit d’une sphère blanchâtre dont la base évidée. Ce follicule pileux est entouré d’un ensemble de pores par lesquels les glandes sébacées secrètent leur sébum.
Il y a une glande sébacée par follicule, donc par cheveu. Ce sébum joue un rôle très important dans la vie du cheveu car il le lubrifie, le gaine, lui donne son éclat, sa souplesse, éléments clés de sa beauté et de sa santé.

2- La tige, qui se trouve en dehors du follicule pileux et dont la longueur varie selon la chevelure. Si l'on fait une coupe de cette tige, on distingue trois parties concentriques :


   -  La cuticule, couche externe d'épaisses cellules cornées plates qui s'imbriquent les unes dans les autres, se chevauchant comme les écailles d'un poisson. Elle protège le cheveu et lui donne ses caractéristiques tactiles, par exemple sa douceur.
                 
   -  Le cortex, cellules épithéliales allongées selon l'axe de la tige et constituées d'une substance protéique soufrée, la kératine, contenant les pigments donnant leur couleur aux cheveux, la mélanine.

   -  La moelle, au centre de la tige, qui occupe un faible espace et dont les vacuoles de cytoplasme constituent un canal sans fonction majeure.


Coupe transversale d'un cheveu
Coupe d'un cheveu


2- Le problème de chute de cheveux


La perte de cheveux est un phénomène normal. Généralement, on constate la chute d'une quarantaine à une soixantaine de cheveux par jour. Un cheveu se renouvelle 20 à 25 fois seulement  tout au long une vie. La chute de cheveux normale est plutôt observée pendant l’été et au printemps. Une perte de cheveux supérieure à 60 cheveux par jour est considérée comme excessive.

Le problème de perte de cheveux peut toucher aussi bien les femmes que les hommes, c’est un phénomène qui entraine généralement des souffrances psychologique voir même des complexes, notamment lorsque la calvitie commence à devenir prononcée et à entrainer une mauvaise apparence esthétique et parfois un complexe chez la personne.


3- Le phénomène de l'alopécie : explication



L'alopécie androgénique, aussi appelée alopécie androgénétique, l'alopécie commune ou la calvitie, est la forme la plus courante de l'alopécie, correspondant à 95% des cas.

Elle affecte principalement les hommes, mais aussi les femmes, étant plus fréquente dans la race blanche.

Evolution de l'alopécie en clavitie
Alopecie chez l'homme

Pour la femme l'alopécie se manifeste comme suit:


Clavitie femme
L'alopécie chez la femme

L'alopécie est causée par des problèmes génétiques et hormonales plus précisément les  hormones mâles « androgènes » qui agissent sur les follicules pileux, mais il y'a aussi une composante héréditaire, sauf que le gène responsable n’est pas connu, alors c'est une hérédité polygénique dominante.

L'alopécie est une anomalie qui touche le cuir chevelu comme elle peut toucher le reste du corps.

3- La greffe de cheveux



Les cheveux ont un rôle esthétique incontestable. Face à une calvitie importent, la solution la plus efficace est souvent la greffe de cheveux. 

Pendant longtemps, la greffe de cheveux se faisaient selon la technique de l'extraction de bandelette ou encore la technique des gros greffons. Des techniques qui avaient l’inconvénient d’être douloureuses et qui laissent des cicatrices sur le cuir chevelu.

A la fin des années 2000, une nouvelle technique de greffe de cheveux est apparue : la technique FUE (FUE = Follicular Unit Extraction). Cette une nouvelle méthode de greffe de cheveux aujourd'hui largement utilisée offre l'avantage de ne nécessiter aucune incision et ne laisse pas de cicatrice.
La FUE ou extraction folliculaire constitue une véritable révolution dans le domaine de la micro greffe capillaire. Un système novateur et original qui offre un résultat naturel sans points de suture et sans cicatrices.
En Tunisie, la greffe de cheveux par la technique de l'extraction folliculaire FUE est pratiquée par des médecins spécialistes. Docteur Nizar Abouda, médecin partenaire de l'agence de tourisme médical Estetika Tour fait partie des références en Tunisie et dans le monde en matière de greffe de cheveux FUE.

Dr Nizar Abouda lors d'une greffe de cheveux sans cicatrice

Plusieurs Européens originaires de France, de Belgique, de Suisse ou d'Allemagne, souffrant d'alopécie partielle ou de calvitie viennent chaque année réaliser des opérations de greffe de cheveux en Tunisie pour bénéficier de l'expertise des médecins Tunisiens en la matière. Les opérations de greffe de cheveux réalisées en Tunisie se passent généralement dans le cadre d'un séjour digne de vraies vacances avec logement dans des hôtels 5* et une qualité d’accueil et de service irréprochable. Le prix d'une opération d'implant capillaire réalisé en Tunisie est également très avantageux.

Greffe de cheveux
Avant - Après

Pour plus d'informations sur la greffe de cheveux  FUE en Tunisie, visitez le site Estetika Tour.

0 commentaires: